:: Samedi 17 Mars 2007 ::

" " Le pompier
Le pompier c'est l'hymne des archis que tous nouvôs qui se respecte (et archi, n'est ce pas M. et T.) doivent connaitre par coeur, sinon bassine !

LE POMPIER
HYMNE DE L'ÉCOLE DES BEAUX-ARTS

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
1
On dit quelquefois au village
Qu'un casque ça sert à rien du tout
Rien du tout
Ça sert à donner du courage
A ceux qui n'en n'ont pas du tout
Pas du tout
De loin ça prend des airs fantasques
Et chacun dit en les voyant
En les voyant
Ah c'qui sont beaux avec leurs casques
Ça leur donne des p'tits airs épatants, tants, tants, tants

REFRAIN
Un casque est une coiffure
Qui sied pas mal à la figure
Un casque de pompier
Ça fait presque un guerrier
Ça leur donne des airs vainqueurs
Qui sied pas mal à leur valeur
Sous ce casque luisant
Ils ont l'air épatants, vraiment.
Zim la boum, la boum tralalère
Zim la boum, la boum tralala
Zim la boum, la boum tralalère
Un pompier, c'est bien au-dessus de ça.

2
On nous raconte dans histoire
Que Les Romains et les Gaulois (bis)
Ces fils chéris de la victoire
Portaient des casques autrefois (bis)
Le casque, c'est donc l'héritage
De tous ces guerriers valeureux
Et si nous l'avons en partage
C'est qu'nous sommes des pompiers comme eux

REFRAIN

3
On sait que chacun sur la terre
A son faible ou bien sa passion (bis)
Le pompier qu'est un militaire
Est fier de sa position (bis)
Le sapeur et sa barbe noire
Est orgueilleux de son bonnet
Le pompier met toute sa gloire
Dans son casque et dans son plumet

REFRAIN

4
Les jours ousqu'il y a fête
Il endosse ses plus beaux habits (bis)
Il met son casque sur sa tête
Pour aller flâner dans l'pays (bis)
Puis à l'ombre de sa visière
Quand il rencontre un jeune tendron
Il lance une oeillade incendiaire
Le pompier est tellement polisson

REFRAIN

5
Les jours ousqu'on est de la r'vue
Derrière le champ à Jean Maclou (bis)
Le pompier s'met en grande tenue
Nous sommes bien une quinzaine en tout (bis)
Il met son casque sur sa nuque
C'est pas pour faire ses embarras
Mais pour garantir sa perruque
Quand bien même il n'en aurait pas.

NOTE : Seul le premier couplet est chanté et
connu par coeur. Certains élèves fantaisistes
se lancent parfois dans le second couplet,
mais ça ne va jamais plus loin.


pompé honteusement sur : Charrette au cul les nouvôs, de René Beudin

un jour j'espere enregistrer une version chantée
:: 2 Comments, Wahou ca discute la dedans! ::

0.039 [powered by b2 .]